Le départ approche…

Voilà déjà 6 mois que je suis installé sur la Gold Coast où j’ai eu l’occasion de découvrir de nombreux endroits magnifiques & sauvages et rencontrer des personnes formidables. Malheureusement, il est temps pour moi de quitter Southport & Surfers Paradise pour reprendre la route. Mon contrat touche à sa fin car mon visa ne me permet pas de travailler pour une même entreprise plus de 6 mois. De plus, la saison touristique est terminée depuis très longtemps et les offres d’emploi se font rares. Prenant cela comme un signe, je crois qu’il est temps pour moi d’aller vers de nouveaux horizons. J’ai décidé pour mes derniers mois en Australie de me lancer dans un dernier road trip qui sera cette fois-ci beaucoup plus long que le 1er. Je me rends compte que je n’ai vécu et visité que la East Coast de l’Australie alors que la South & la West Coast regorgent de lieux à voir absolument avant de retourner en Europe.

Depuis environ 2 mois, je prépare mon voyage qui m’amènera jusqu’à Darwin situé au Nord du continent. Le périple va prendre 2 mois car bien entendu de nombreux arrêts sont prévus. Pour vous donner les grandes lignes, je compte descendre la East Coast avec Sydney comme passage obligatoire puis peut-être passer par Canberra, capitale de l’Australie. Ensuite, direction l’état du Victoria avec Melbourne & la Great Ocean road pour arriver sur Adelaïde et sa région. Je traverserai la côte Sud pour arriver à Esperance, Albany & Margareth River, avant de remonter la côte Ouest pour un 1er arrêt sur Perth. De la capitale de la Western Australia, je passerai par les endroits incontournables avant d’entamer la dernière ligne droite en visitant une partie du Northern Territory et arriver à ma destination finale Darwin. Je devrai alors me séparer de ma Furiosa avec tristesse et prendre un vol pour revenir à mes origines, Martigues & les Bouches-du-Rhône. Rien que pour organiser le parcours, cela m’a bien pris quelques semaines.

L’itinéraire tracé, d’autres questions se sont posées :

Qui va m’accompagner ?

Le contrat de travail de Patricia se terminant en même temps que le mien, cette dernière a souhaité faire partie de l’aventure. Bien entendu, elle est la bienvenue ! J’ai également décidé de trouver un 3ème compagnon de route. Pour cela, j’ai posté une annonce sur plusieurs groupes Facebook afin de trouver la perle rare qui aurait le même projet et dont le caractère matcherait avec le mien. Rien de pire que de vivre H24 avec une personne qui ne vous correspond pas. Du coup, dans mon annonce, en plus du programme du road trip, j’ai bien mis l’accent sur qui je suis et ce que j’attendais de mon futur partenaire de voyage : quelqu’un de dynamique, curieux, matinale (si c’est pour dormir jusqu’à midi et ne visiter que durant l’après-midi, cela ne m’intéresse pas), plus attiré par les visites de parcs nationaux, paysages magnifiques que par les sorties qui coûtent de l’argent et du temps (en rentrant en début de matinée, c’est compliqué de planifier une randonnée ou une visite dans un musée quelques heures après). Plusieurs personnes ayant répondu à mon annonce, j’ai pris le temps de discuter avec chacune d’entre elles avant de faire mon choix qui a été plutôt simple à vrai dire. Entre ceux qui veulent tout faire en 15 jours (impossible pour le plan que je me suis fait), ceux qui commencent à me parler d’un budget alcool au lieu des endroits à visiter et d’autres qui sont motivés mais voudrait partir maintenant ou dans 3 mois, je n’ai finalement trouvé qu’une personne qui possède tous les critères recherchés. Vous avez déjà fait sa connaissance durant les articles précédents, il s’agit de Jade, une Française originaire d’Annecy.

Par contre, les filles voyagent avec moi jusqu’à Perth uniquement, Jade repartant en France fin Mai & Patricia rentrant sur la Gold Coast. Du coup, je me suis de nouveau lancé dans la recherche d’une autre personne pour faire la suite de la route Perth-Darwin car seul c’est un peu long… J’ai utilisé la même méthode que celle pour trouver Jade et une fois de plus, le résultat est concluant. Jennifer, une Française originaire de Bordeaux et en voyage en Nouvelle Calédonie, arrive sur Perth fin Mai/début Juin. Cette dernière, étant motivée pour découvrir la West Coast Australienne, serait intéressée pour faire partie de mon aventure. Après une discussion sur Skype, le feeling ayant l’air de bien passer, je lui propose avec plaisir de réserver sa place dans ma voiture et partir à l’aventure ensemble !

De quoi avons-nous besoin pour notre quotidien ?

Contrairement à mon road trip sur la East Coast, j’ai décidé cette fois-ci de faire plus attention à mon budget et de préparer tous les éléments nécessaires pour pouvoir utiliser des free campings et cuisiner notre propre gamelle avec les ustensiles de base qu’il nous faut acheter.

  • Niveau logement : avec 3 personnes, il est, logistiquement parlant, impossible de dormir tous ensemble dans la voiture. Du coup, une tente est nécessaire. Par chance, le copain de Patricia, en dispose d’une qu’il nous donne gentiment. Quelque chose en moins à acheter.
  • Niveau cuisine : nous avons besoin de tous les ustensiles de base à savoir poêle, casserole, tupperwares, couverts… A côté de chez moi, un magasin de 2nde main propose à des prix battant toute concurrence tout le nécessaire pour cuisiner. Pour seulement 2$, j’ai pu acheter 1 poêle, 1 casserole et 1 passoire pour les pâtes (notre futur régime alimentaire – pas cher & rapide). Pour le reste, nous partons à Kmart (une grande surface à bas prix) où nous achetons pour 20$ un réchaud.

Ces questions réglées, il est l’heure de passer aux choses qui fâchent à savoir préparer ses affaires et faire sa valise… C’est dingue ce que l’on peut entasser au fil des mois. Une nouvelle fois, je suis contraint de faire le tri dans mes vêtements : ceux que je mets dans ma valise, ceux que je garde dans un carton mais que je donnerai à la fin de mon road trip et ceux que je jette sans plus attendre. Il me faut bien 3 semaines pour trouver la solution à ce choix Cornélien. Malgré cela, il me reste encore des choses à finaliser car je ne dois pas non plus oublier que je vais devoir récupérer des affaires que j’ai laissé chez une amie à Sydney lorsque je suis parti pour faire mes 88 jours d’usine. Pour couronner le tout, j’ai changé de valise. Souvenez-vous, une des roues de ma 1ère valise est totalement morte lors de mon séjour à Magnetic Island. Après avoir cherché durant des mois un endroit pour la réparer, je me suis fait à l’idée de devoir voyager avec une valise cassée, ce qui est plutôt handicapant lorsque l’on fait un road trip et que l’on bouge sans arrêt. Par chance, grâce à mon travail chez Tumi, j’ai pu récupérer gratuitement une valise quasi neuve. Le client, ayant légèrement égratigné un des renforcements de la valise , est venu à la boutique l’échanger contre une neuve. Devant partir à la poubelle, Peiling, ma manager, m’a proposé de la prendre au lieu de la jeter. Du coup, j’ai un nouveau bagage dont le prix de base est d’environ 1200$, super deal ! Seul inconvénient, la valise est légèrement plus petite que l’ancienne mais avec un peu d’organisation et de tri, ça devrait passer.

Dernière étape, les aurevoirs…

C’est la partie la plus difficile, comme à chaque fois que je quitte un endroit (à l’exception de King Island bien entendu). Pour mon départ, Rafaela & moi-même sommes invités chez Peiling qui a organisé un dîner somptueux. Cette dernière a préparé un excellent repas avec au menu un hot pot. Il s’agit d’une fondue chinoise où l’on fait cuire viande, poisson, fruits de mer et légumes dans un délicieux bouillon. Durant le repas, nous discutons de mes projets en Australie et en France, de la manière dont le magasin va fonctionner après mon départ… Je suis très touché que mes collègues de travail, devenues mes amies au fil du temps, me montrent leur marque d’affection et sont tristes à l’idée de les quitter. Malheureusement, je n’ai pas le choix, mon visa ne me permettant pas de travailler et rester plus longtemps en Australie. Il ne me reste que quelques mois avant que celui-ci n’expire.

Selon Peiling & Rafaela, je ne vais pas rester longtemps en France. Ces dernières m’affirment que je suis fait pour être Australien et faire ma vie ici. J’ai tout de l’Australien typique, étant devenu même un cliché, surf style, plage, relax , positif & naturel. De plus, avec tout ce qui se passe en Europe, le retour risque d’être un choc (immigration, terrorisme, crise économique, élections présidentielles désastreuses…). Pour toutes ces raisons, je dois rester au pays des kangourous. Je ne sais pas si elles ont tort ou raison mais une chose est sûre, j’ai peur du retour à la réalité Française, avec un style de vie aux antipodes du mien. Nous verrons bien en temps voulu. En milieu de soirée, Peiling & Rafaela m’offrent un cadeau d’aurevoir, un jeu de 3 cadenas Tumi qui ne sont pas donnés ! Une nouvelle fois, cela va m’être très utile pour mon voyage car je comptais en acheter pour fermer ma nouvelle valise. Ce dîner a été vraiment exceptionnel. Comme à Sydney, j’ai choisi de travailler dans la bonne boutique avec une équipe formidable !

La semaine suivante, j’ai encore une fois droit à un dernier dîner à Pacific Fair avec l’équipe au complet. Cette soirée a été ponctuée de nombreux fous rires, d’interminables séances photos & vidéos pour immortaliser cet instant qui sent bon le feel good, l’amitié.

Ces derniers jours, je passe également beaucoup de temps avec Rina pour profiter au maximum de sa compagnie. Pour l’ANZAC day (jour férié commémoratif de la participation des Australiens et Néo-Zélandais à la 1ère Guerre Mondiale), nous partons une dernière fois à Byron Bay. L’occasion de faire un adieu à cette petite ville que j’aime tant. Au programme, rien de bien foufou. Nous nous baladons en centre-ville avant de déjeuner dans un restaurant où nous avons droit à un repas gargantuesque. Nous profitons de l’après-midi ensoleillée pour aller à Watego’s Beach où je profite d’une session de surf qui ne durera pas très longtemps malheureusement. Après ½ heure à l’eau, les lifeguards font retentir une alarme, demandant à tout le monde de sortir à cause d’un requin dans les parages. Contrairement à d’habitude, la menace a l’air plutôt sérieuse. Les lifeguards n’hésitent pas à prendre un bateau pneumatique pour ordonner à tous les surfeurs, situés au large, de repartir sur la plage. Pour ma part, depuis que j’ai vu de mes yeux un requin à quelques mètres de ma planche, je ne fais plus le malin et repars sur la terre ferme au premier coup d’alarme. D’autant plus qu’une surfeuse de 16 ans est décédée du côté de Perth après avoir eu la jambe arrachée par un grand requin blanc sous les yeux de ses parents et de sa sœur quelques jours auparavant, ça refroidit direct. Nous passons alors le restant de l’après-midi à bronzer sur la plage avant de se décider à rentrer sur la Gold Coast.

Voilà, je crois bien que j’ai quasiment terminé tous les préparatifs pour ce nouveau voyage qui sera mon dernier avant le retour en France. Je suis partagé par 2 sentiments, l’excitation/la joie de partir en road trip où j’aurai l’occasion de découvrir de fabuleux paysages mais aussi la tristesse de quitter des amis formidables et une vie délicieuse sous le beau soleil du Queensland avec ses plages paradisiaques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s