Nouvelle rencontre & découverte des marchés de nuit

Le déménagement dans ma nouvelle maison est terminé : valise vide, vêtements rangés en ordre dans le placard, draps posés sur le lit et affaires de toilette dans la salle de bain, je peux maintenant profiter d’un confort bien mérité après des semaines à dormir dans la voiture. Le même jour, je fais la connaissance du 4ème et dernier colocataire venant d’emménager la veille seulement. Patricia, Espagnole de 30 ans originaire de Grenade est arrivée en Australie avec un Working Holiday Visa un mois à peine. Les 1ères semaines, elle vivait chez une amie habitant en périphérie de la Gold Coast. N’ayant pas de voiture et ayant trouvé un travail dans Surfers Paradise même, elle a décidé de se rapprocher du cœur de la Gold Coast pour plus de praticité. Nous faisons connaissance dans le salon et Patricia m’explique un peu sa vie assez particulière mais incroyable. Elle a vécu à Berlin pendant 1 ou 2 ans puis a décidé de travailler dans des gros bateaux de croisière où elle s’occupait de l’animation. Durant plusieurs mois, elle a sillonné les océans et plus particulièrement le Pacifique en ayant la chance de s’arrêter dans des petits coins de paradis comme Hawaï ou la Nouvelle Calédonie. Puis, un peu las de ce genre de vie, elle a décidé de repartir sur Grenade où elle a travaillé en tant que guide touristique pour la ville. Son amour pour le voyage & la découverte la pousse à repartir vivre à l’étranger et c’est comme cela qu’elle a atterri sur la Gold Coast au grand dam de sa mère qui aimerait qu’elle ait une vie plus stable & traditionnelle. En discutant, je me rends compte que nous avons pas mal de points communs, j’ai l’impression que nous sommes sur la même longueur. Nous verrons plus tard si ce feeling se confirmera, en tout cas je l’espère.

Autre bonne nouvelle, Hélène est rentrée de son road trip en Nouvelle Zélande et vient de trouver un HelpX à Currumbin (Sud de la Gold Coast) où elle travaille pour une mère de famille qui a besoin d’aide pour s’occuper de la maison (ménage, entretien du jardin, piscine…). Du coup, nous décidons de nous retrouver autour d’un verre à Surfers Paradise pour qu’elle me raconte un peu son voyage tout en profitant du soleil en terrasse. Malheureusement, le soleil n’est pas au rendez-vous et à la place nous avons droit à une belle averse… Qu’à cela ne tienne, au lieu d’une boisson bien fraîche, nous buvons un chocolat chaud dans un coffee shop d’une enseigne très populaire en Australie, Max Brenner. Il s’agit d’un bar à chocolat équivalent de Starbucks Coffee où le produit phare n’est pas le café mais le chocolat. Assis devant un bon chaï latte au chocolat blanc, j’écoute les aventures d’Hélène au pays du Seigneur des anneaux. Elle a adoré les paysages magnifiques mais n’a pas eu un compagnon de voyage très amical. Les relations étaient tellement tendues qu’au beau milieu du road trip, ils ont décidé de ne plus s’adresser la parole jusqu’à la fin. Visitant un endroit chacun de leur côté avant de reprendre la route ensemble avec la voiture qu’ils ont loué à 2. Malgré tout, elle ne regrette pas du tout d’être partie en Nouvelle Zélande ce qui est l’essentiel.

Nous décidons alors de prolonger la journée en passant la soirée vers Miami Beach où tous les week-ends a lieu un marché de nuit, très populaire sur la Gold Coast, le Miami Marketta. Après ½ heure de route, nous arrivons dans un quartier désert et mal éclairé, qui ressemble à une zone industrielle. Etonné, je commence à penser que le GPS s’est trompé de route car je ne vois pas bien où un marché de nuit peut se trouver ici. Tout à coup, au coin d’une rue, je vois du monde s’agiter devant l’entrée d’une espèce d’hangar. L’enseigne lumineuse « Miami Marketta » ne laisse aucun doute, nous sommes arrivés au bon endroit. Ne trouvant aucune place dans la rue pour garer Furiosa, nous devons nous éloigner de quelques rues et revenir à pieds.

Des videurs gardent l’entrée mais nous laissent passer sans rien nous demander. Je pense qu’ils sont juste là au cas où une altercation ait lieu à l’intérieur. Le Miami Marketta est un marché couvert avec des stands proposant des spécialités venant du monde entier : saucisses Allemandes, paëlla, sushi, falafels… Tout le monde peut y trouver son bonheur, le plus dur étant de choisir. Dans un 1er temps, avant de se précipiter, nous préférons visiter le marché qui n’est pas très grand. Je suis bien tenté par un sandwich à la saucisse de Francfort mais les gnocchis du chef Italien ont l’air appétissants tout comme les entremets grecs à base de tzatziki et pain pita. Le choix étant Cornélien, nous nous dirigeons vers la scène afin de réfléchir à notre dîner tout en écoutant un groupe de musique rock. Autour de nous, l’ambiance est très conviviale, les gens venus entre amis ou en famille discutent, rient, écoutent le concert gratuit, passent du bon temps… Nous nous éloignons de ce joyeux brouhaha pour nous rendre vers la dernière partie du marché où de petites boutiques vendent bijoux, accessoires de maison, vêtements, tableaux, un peu tout et n’importe quoi.

Ayant terminé la visite, nous repartons aux stands pour enfin commander à manger car mon ventre crie famine, surtout avec toutes les bonnes odeurs qui titillent mes narines. Je choisis finalement de goûter la Moqueca, un plat Brésilien à base de poisson, crevettes et lait de coco. La vue et les senteurs émanant de ce stand m’ont envouté, d’autant plus que je n’ai encore jamais eu l’occasion de tester cette spécialité Sud-Américaine. Hélène fait le même choix et une fois servis, nous partons nous installer à une table pour déguster ce repas tout simplement délicieux. Après avoir terminé notre dîner, nous repartons à Southport, le ventre plein, ravis de cette découverte.

D’ailleurs, ayant vraiment aimé l’ambiance, je retourne au Miami Marketta un autre soir avec Patricia, ma colocataire et son amie Rina, une Russe Néo-Zélandaise qui vit depuis plusieurs années en Australie. Malgré la chaleur tropicale de la soirée, je n’ai pu m’empêcher de manger une raclette qui m’a rappelé ma bonne vieille France, quittée il y a plus d’un an déjà. Au rythme d’un groupe de reggae jouant sur la scène, nous dégustons tous les 3 notre plat. La situation est plutôt amusante ! Dire que je mange une raclette en plein été Australien sur un air de reggae, un vrai choc des cultures !

A mon grand bonheur, Miami Marketta n’est pas le seul marché de nuit de la région. Quelques mois plus tard, toujours avec Patricia & Rina, nous nous sommes rendus au NightQuarter, très réputé également. Ce dernier, beaucoup plus grand que Miami Marketta est un marché à ciel ouvert. A l’entrée, nous devons payer 3$ pour pouvoir entrer ce qui ne nous dérange pas plus que ça. Ici, même principe, de nombreux stands venant des 4 coins de la planète auxquels se mélangent des artistes vendant leurs peintures, des boutiques fourre-tout mais aussi des coiffeurs ou encore tatoueurs.

Les plats préparés sous nos yeux me mettent l’eau à la bouche ! Tellement concentré sur le choix de nourriture qui s’offre à moi, je mets un certain temps avant d’entendre de la musique provenant du fond. Curieux, nous nous approchons et tombons sur un grand bâtiment à l’intérieur duquel un groupe est en train de jouer. Nous essayons de rentrer mais les videurs nous informent que l’entrée est payante. N’ayant pas tellement envie de dépenser mon argent pour écouter un groupe inconnu au bataillon, nous préférons rester à l’extérieur. Je me dirige alors directement au stand de spécialité Germanique où je commande un hot-dog avec une saucisse Allemande, des oignons caramélisés et un fromage coulant. Les filles, quant à elles, préfèrent m’accompagner avec une bière seulement. Après 1h à discuter, nous décidons de partir de ce bel endroit pour rentrer à la maison. La soirée se finit merveilleusement bien. Un bon repas, une chaleur estivale, des amis et une ambiance festive, voilà comment se passe une soirée dans un marché de nuit Australien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s