Surfers Paradise & la Gold Coast

Mes affaires rangées dans le coffre de Furiosa, je quitte l’auberge dans laquelle j’ai séjourné un peu plus de 15 jours. La tristesse & la déception de ne pas avoir réussi à rester plus longtemps sur Brisbane s’envolent dès que je démarre la voiture. Oui un nouvel épisode de ma vie en Australie est en train de débuter. A la fois excité & curieux de ce qui va m’arriver, je pars chercher Mélanie & Hélène à l’adresse de leur famille d’accueil à la périphérie Sud de Brisbane.

Après ½ heure de route, j’appelle les filles pour qu’elles commencent à se préparer. Quelques minutes plus tard, je les vois arriver avec leur gros sac à dos, prêtes à quitter la ville pour partir quelques jours à Surfers Paradise avant de commencer notre HelpX.

Ville balnéaire à 1h au Sud de Brisbane, Surfers Paradise est connue par les Australiens pour ses plages & ses soirées. C’est le lieu où les étudiants organisent tous les ans leur spring break une fois les partiels terminés. Les gens la surnomment le Miami Australien du fait de ses grands buildings qui longent une plage immense. Surfers Paradise fait aussi partie d’un regroupement de communes appelé Gold Coast qui s’étend sur une cinquantaine de kilomètres.

Dans la voiture, Mélanie me sert de copilote et nous papotons tout au long du chemin jusqu’à notre destination. Nous avions quitté Brisbane sous un beau soleil qui a désormais disparu à notre arrivée sur la Gold Coast. Gros nuages, grisaille, le temps n’est pas propice pour bronzer sur la plage ce qui est quand même la principale activité de la Gold Coast.

Au centre-ville de Surfers Paradise, nous partons directement sur l’allée principale qui ressemble un peu à la promenade des Anglais de Nice. Malheureusement, comme je le craignais, la pluie commence à tomber… Nous nous replions dans la rue principale où nous cherchons un restaurant pour déjeuner en attendant que la pluie cesse. Dans une galerie marchande, nous trouvons un petit restaurant asiatique pas trop cher qui fera bien l’affaire. Je ne m’attendais pas à ça mais le froid s’infiltrant un peu partout, la serveuse est obligée d’allumer les chauffages pour ne pas que l’on soit frigorifié. Normalement, Surfers Paradise est un des endroits les plus ensoleillés et chauds d’Australie. Pas de chance, aujourd’hui nous tombons sur un des rares jours de froid.

La pluie ayant cessé, nous partons sur Surfers Paradise Boulevard où les magasins, restaurants et boutiques de souvenirs s’alignent les uns derrière les autres. Bien entendu, au vu du nom de la ville, vous aurez compris que le surf est le sport de prédilection et que tout tourne autour de ça. Il est donc logique que de grandes enseignes de surfwear se soient installées ici, telles que Billabong ou Surf Dive ‘n’ Ski. Cependant, nous tombons également sur des magasins plus originaux comme Condom Kingdom, un grand sexshop au beau milieu d’une avenue ultra touristique. Nous empruntons Cavill Avenue où sont regroupés les principaux bars et clubs afin de revenir sur la plage. Juste devant nous, nous tombons sur LE symbole de Surfers à savoir la grande arche où bien entendu tous les touristes se prennent en photo et nous ne faisons pas exception à la règle.

Sur la plage, nous décidons de marcher un peu malgré le vent & le froid assez désagréables. Au bout de quelques minutes, nous abandonnons cette idée et nous allons nous assoir à l’abri du vent. La fin de journée approchant, il serait temps de se préoccuper du lieu où nous allons dormir cette nuit.

Sur l’application Campermate, je liste tous les campings des environs et commence à les appeler un par un pour savoir s’il leur reste encore une place. Ça commence mal, les premiers que je contacte me disent qu’ils sont complets et du coup, je commence à me rabattre sur ceux plus éloignés de Surfers. Miracle, je réussis à en trouver un à quelques kilomètres d’ici ! Sans plus attendre, nous partons vers Miami Beach qui se situe au Sud de la Gold Coast. Le temps de s’installer, dîner et prendre une douche, il est déjà l’heure d’aller se coucher. La journée a été bien chargée et nous n’avons qu’une envie, dormir !

Au petit matin, la chaleur du soleil nous réveille ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Aurevoir les nuages & la pluie, laissez place au soleil ! Avec la lumière du jour, nous nous rendons compte que le camping se situe à quelques pas de la plage. Le programme de la journée est alors vite décidé : plage & bronzage à Miami Beach. Néanmoins, le vent n’est toujours pas tombé. Après un peu plus d’1h à se faire fouetter le visage par le sable qui virevolte, nous prenons la voiture et repartons à Surfers Paradise pour une balade en centre-ville.

On ne peut pas dire que je sois emballé par cet endroit. Je ne suis pas très fan de voir ces immenses buildings construits juste devant une plage magnifique. Je trouve également que Surfers Paradise a un esprit un peu bling-bling & m’as-tu-vu que je n’apprécie guère. Je ne me vois pas du tout vivre ici et même si ces 2 jours en compagnie des filles sont très sympa, nous décidons de partir dans la soirée vers Byron Bay. Initialement, nous avions prévu de rester 3 jours mais 2 sont en fait largement suffisants. En partant de la Gold Coast, je dis à Mélanie & Hélène d’un ton sûr que jamais de la vie je n’habiterais ici ! Si seulement, je savais ce qui allait m’arriver dans quelques semaines, je me serais tût à ce moment-là. La vie nous réserve parfois bien des surprises, des rebondissements inattendus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s