Adieu Cairns

Le moment tant redouté est arrivé. Après plusieurs semaines à vivre et voyager autour de Cairns, je pense avoir fait le tour des principaux sites à visiter dans les environs. En bon backpacker, je me dois de découvrir de nouvelles terres, aller vers de nouveaux horizons et rencontrer de nouvelles personnes qui enrichiront mon expérience Australienne.

Les valises sont prêtes & rangées dans la voiture, le check-out de ma chambre est fait ainsi que le plein d’essence… Nous pouvons partir sur les routes pour descendre dans le sud et atteindre notre prochaine destination. Pauline va faire un bout de chemin avec nous car elle voudrait passer sa journée à Mission Beach, une plage à 2h en voiture au sud de Cairns. Cela tombe bien car nous avions prévu de déjeuner là-bas avant de reprendre la route en direction de Townsville.

Vers 9h, tout le monde est ready pour le grand départ. J’ai un pincement au cœur car je sais que c’est la dernière fois que je verrai Cairns. Un sentiment de nostalgie m’envahit et je me remémore tous les bons moments passés ici : mon arrivée avec Fabiolà & Nina, les barbecues au Lagoon, les nombreuses cascades des Athertons tablelands, Cape Tribulation, la Grande Barrière de Corail… Bien évidemment, je suis très heureux à l’idée de voir des paysages fabuleux.

Trêve de blabla, Furiosa s’impatiente sur sa place de parking et n’a qu’une envie : descendre la East Coast et rouler pendant des heures. Sur le chemin qui nous amène à la sortie de la ville, je fais silencieusement mes adieux à chacun des lieux que j’ai tant appréciés. Quelques minutes plus tard, nous voilà sur la voie rapide qui nous amène à Mission Beach. Durant le trajet, nous discutons avec Pauline de ses projets et lui faisons part des étapes clés de notre road trip. Celle-ci commence à réfléchir à faire de même : louer un van pour descendre jusqu’à Sydney afin de visiter le plus de lieux possibles sur la East Coast avant de rentrer en France vers Octobre.

Une discussion en entraînant une autre, nous voilà déjà arrivé à Mission Beach avec malheureusement un temps nuageux. Nous pouvons oublier l’instant bronzage prévu ce midi avant de reprendre la route… Mission Beach est une immense plage, connue avant tout pour être « the place to be » pour les sauts en parachute. Nous posons nos serviettes sur le sable et déjeunons tous ensemble, observant les gens atterrir pour leur baptême de l’air. La plage est jolie mais pas exceptionnelle par rapport aux autres où j’ai eu la chance de « poser mon derrière ». Beaucoup de gens m’en avait fait un portrait idyllique, la décrivant comme l’une des plus belles plages d’Australie. Pour moi, Cape Tribulation bat à plate couture Mission Beach. Cela ne m’empêche pas d’apprécier l’instant présent sur cette jolie étendue de sable.

20160904_124135

20160904_133420

20160904_124122

Vers 13h30, il est temps de partir et de dire aurevoir à Pauline qui reste ici et prendra un bus dans l’après-midi pour rentrer sur Cairns. Même si elle commence juste à réfléchir à l’idée d’un road trip, je suis sûr que d’ici la fin de semaine son choix sera fait : partir sur les routes vers le Sud. Du coup, je pense que nous nous reverrons d’ici les prochaines semaines.

Cette fois-ci, il est temps de partir ! Nous avons encore 3h de route à faire, en ajoutant à cela un voyage en ferry ainsi qu’un trajet en bus avant d’arriver à l’auberge de Magnetic Island où nous allons passer 3 jours de pure bonheur ! Depuis le début je vous parle de Townsville comme étant la prochaine étape mais en réalité, nous n’avons pas prévu de visiter la ville qui, selon la fille de l’agence de voyage, ne vaut pas la peine de rester plus d’une nuit… Cette ville est juste l’endroit où nous allons garer la voiture avant d’embarquer sur un ferry pour rejoindre l’île.

Après cette petite explication, qui je pense vous a permis d’y voir plus clair sur notre parcours, nous pouvons reprendre le fil de cette aventure. Nous allons survoler très rapidement la partie « route » qui n’est pas des plus excitantes. La seule chose amusante et étonnante est que sur le chemin, nous pouvons voir assez régulièrement des « fruits & légumes géants » qui bordent la voie rapide lorsque nous arrivons à l’entrée de certaines villes. Je suppose que la raison de ces grandes statues à l’effigie de pomme de terre, tomate, cacahuète, est de montrer aux touristes la spécialité de la région. Rappelons-nous que dans cette partie de l’Australie, l’activité principale des villes est l’agriculture. Par conséquent, les locaux sont fiers de montrer qu’à cet endroit, ils cultivent et récoltent des bananes ou tout autre fruit/légume.

Après 4h de route depuis ce matin, je dois avouer que je commence à en avoir un peu marre de conduire et me languis d’arriver à Townsville. Mathieu n’ayant pas son permis, je me dois donc de tenir le volant tout au long du voyage. Vers 16h, nous arrivons enfin à Townsville et là… Comment vous dire… Je comprends mieux pourquoi on nous a conseillé de ne pas s’attarder. C’est une ville très ouvrière, aux nuances de gris, où nous sommes accueillis par une grande zone industrielle. Je suppose que ces heures de conduite et la fatigue ne m’aident pas beaucoup à trouver des choses positives à dire sur Townsville… Attendez, oui j’y pense, la marina est plutôt agréable pour se poser et boire un verre.

Nous partons directement au port où nous prenons le billet Aller/Retour pour embarquer sur le ferry. La dame à la réception nous informe que le prochain bateau partira dans un peu plus d’1h sinon il nous faudra attendre jusqu’à 21h. Nous décidons de prendre celui de 21h, en lui expliquant que nous souhaiterions visiter un peu la ville. A cet instant, je vois son visage qui prend un air étonné & interrogateur. Avant de nous saluer, celle-ci nous explique quand même qu’il est tout à fait possible de prendre le prochain ferry si nous changeons d’avis entre temps.

Nous reprenons la voiture et partons en centre-ville pour tout d’abord faire quelques courses. Les prix dans les supermarchés sur l’île doivent être bien plus élevés qu’ici. Il vaut mieux que nous fassions quelques emplettes à Townsville et économiser un peu d’argent au lieu de faire toutes nos courses à Magnetic Island. Sur le trajet, nous regardons sur Google quels endroits sympas sont à visiter dans la ville. Il n’y a pas grand-chose qui en ressort mis à part la marina. Maintenant, je comprends mieux pourquoi la dame nous a dévisagé tout à l’heure. Comme elle s’en doutait, nous avons décidé de changer d’avis et nous repartons prendre le prochain ferry.

Après avoir garé la voiture sur le parking sécurisé du port où Furiosa va stationner pendant quelques jours, nous attendons sur le quai l’arrivée du bateau. Quelques minutes d’attente suffisent avant de voir notre ferry. Nous montons chargés comme des mules et partons vers Magnetic Island. Le trajet en bateau est plutôt laborieux. La mer est agitée et le ferry fonce à toute vitesse ce qui fait que nous ballotons dans tous les sens. N’ayant pas pris mes médicaments contre le mal de mer, la nausée arrive très rapidement. Pendant environ 30 minutes, j’essaie de me concentrer pour ne pas vomir et tente par tous les moyens de maîtriser cette envie : je ferme les yeux, me masse la tête… Rien à faire, il ne me reste plus qu’à prier pour ne pas salir les sièges avant notre arrivée. Des sueurs froides coules sur mon visage et Mathieu me regarde amusé car il sait que je ne vais pas bien du tout en bateau. Si seulement j’avais pris mes médicaments !

Cette demi-heure me paraît une éternité. Lorsque j’entends enfin une voix nous informer que nous arrivons au port de Magnetic Island, je ressens comme une sensation de soulagement à l’idée de sortir de ce maudit bateau. Enfin à l’extérieur, je peux respirer l’air frais de la mer ! Mais pas le temps de se reposer, le bus qui nous amène à notre auberge est déjà arrivé. Nous montons tant bien que mal et roulons bien 15 minutes dans la nuit noire avant d’arriver au backpack où nous allons séjourner. Bien évidemment, j’ai de nouveau mal au cœur dans le bus qui ne fait que tourner. En regardant Mathieu, je vois que cette fois-ci lui aussi n’a pas l’air très bien.

Le conducteur du bus nous indique que nous sommes arrivés et sans plus attendre nous sortons et partons à la réception. Je vais enfin pouvoir me reposer et m’étendre dans mon lit. Cependant… L’auberge a organisé ce soir une fête et nous entendons un brouhaha ainsi que de la musique à l’approche de l’entrée… A ce moment-là, j’ai juste envie de râler et m’énerver contre le 1er venu. J’ai fait 5h de voiture, 30 minutes de ferry et 15 minutes de bus où j’ai failli rendre mon déjeuner et j’arrive au beau milieu d’une fête qui va durer toute la nuit ! Mathieu est tout autant excédé que moi mais de toute façon nous n’avons pas tellement le choix. Nous passons rapidement à l’accueil pour prendre la clé de notre chambre et traversons la foule avec tous nos bagages. Bien entendu, pour clôturer cette belle journée, une fille me renverse sur le bras une partie de son verre d’alcool sans s’excuser. Tout va bien !

Enfin bref, nous arrivons à notre chambre et posons nos affaires. J’ai soudainement comme l’envie étrange de rire, exténué par cette route qui m’a paru interminable. Nous ne nous laissons pas envahir par cette mauvaise 1ère impression, biaisée par la fatigue, et partons voir ce qui se passe dehors. Rien de bien fou, un DJ, des gens qui dansent, boivent et discutent, banal quoi. Par contre, je vois un stand de hot dog et me précipite dessus car je suis affamé. Bizarre, il y a 10 minutes j’avais envie de vomir et maintenant je suis mort de faim… Du coup, je m’enfile à toute vitesse un hot dog avant de retourner à notre chambre.

20160904_205757

Mathieu et moi ne sommes pas trop d’humeur à faire la fête et partons nous coucher, où il ne me faut seulement que quelques minutes pour m’endormir. Malgré tous ces moments peu agréables, je suis certain qu’à mon réveil et avec le soleil je ne vais pas regretter notre séjour sur Magnetic Island.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s