Les plages du Nord de Cairns

Après avoir passé une journée à me traîner tant bien que mal, je suis de nouveau opérationnel et prêt à reprendre la route pour visiter les plages du Nord de Cairns. Pour cette journée, nous avons décidé de nous rendre vers Port Douglas et profiter du soleil sur la plage de 4 Miles Beach. J’y étais déjà allé avec Nina plusieurs mois de cela mais nous n’avions pas pu en profiter pleinement à cause de la pluie et des nuages. J’espère que cette fois-ci nous aurons un peu plus de chance.

Il ne nous faut que quelques minutes pour nous préparer et nous voilà partis en direction de Port Douglas. Pour s’y rendre la route est plutôt agréable, celle-ci longe l’océan. C’est toujours sympa de pouvoir contempler la côte tout en conduisant même si pour ma part je suis quand même focalisé sur la route. En Australie, il est important de rester vigilant lorsque l’on conduit car les Australiens ont un vrai problème avec la conduite. Tous en excès de vitesse, ils doublent en plein virage ou lorsqu’une voiture arrive à tout berzingue en sens inverse… Je pense que la voiture est le moyen de montrer aux autres sa virilité. Ils ont tous des voitures énormes qui font un boucan d’enfer lorsqu’ils mettent pieds au plancher, pour certains, musique à fond, torse nu avec lunettes de soleil… C’est tout un cirque. Ça en serait comique s’ils n’étaient pas des dangers publics. D’ailleurs durant le trajet, 2 gros camions m’ont doublé sur la route côtière très sinueuse. J’ai été obligé de m’arrêter sur une bande d’arrêt d’urgence dans un virage pour ne pas me faire emporter par le 2ème camion et finir ma route dans un ravin…

Mis à part cet incident, le reste de la route s’est bien passé. Au bout d’un peu moins de 2h nous arrivons au centre-ville de Port Douglas. Je profite d’être ici pour me racheter des tongs car les dernières ont rendu l’âme 2 jours auparavant. Depuis que je suis en Australie, mon budget tong a triplé comparé à la France. Il faut dire que je ne porte que ça au vu des températures trop élevées pour garder des chaussures fermées. Cette fois-ci je décide de m’acheter des Havaianas, l’une des meilleures marques. Super résistante et confortable, il faudra quand même débourser environ 30$ soit 10$ de plus que celles que j’avais avant. Mais bon, autant en acheter une paire de bonne qualité une fois pour toute qui tienne la route plutôt que d’en changer tous les mois.

Une fois mon achat terminé, nous faisons une visite rapide de la rue principale. Je dois avouer qu’après environ 5 visites de Port Douglas, je me suis un peu lassé de la ville… Du coup, nous partons sur la plage de 4 Miles Beach pour pouvoir se dorer la pilule. Cette fois-ci ni nuage ni pluie ! Par contre, nous avons droit à un vent à décorner les bœufs 😦 Impossible de poser sa serviette qui décolle au moment où elle a à peine touché le sol. A défaut de se poser sur la plage, nous préférons marcher sauf que la balade tourne court. J’aime bien avoir les cheveux au vent sauf que là j’ai l’impression de mettre ma tête juste devant un ventilateur à pleine puissance. De plus, le sable s’envole et nous fouette le visage et les jambes. J’ai l’impression de me faire piquer par des moustiques un peu partout sur le corps !

20160830_152216_resized

Nous repartons à la voiture pour trouver une autre plage plus proche de Cairns et à l’abri du vent. Décidément, je n’aurais pas eu de chance avec 4 Miles Beach… En chemin, nous cherchons sur Google des avis de voyageurs sur les meilleures plages du Nord du Queensland. Ellie Beach est recommandée par pas mal de personnes et se trouve entre Cairns et Port Douglas ce qui est parfait ! Nous arrivons en milieu d’après-midi et profitons des derniers rayons du soleil sur cette plage immense et déserte.

20160829_154424_resized_1

20160829_155629_resized_1

J’ai l’impression de devenir un peu blasé et ce comportement m’énerve : la plage est magnifique mais après en avoir vu des dizaines comme celle-ci je commence à la trouver banale. Le paysage est le même, une grande plage de sable fin avec en arrière-plan la forêt tropicale et ses montagnes. C’est horrible d’avoir une attitude comme cela alors que des milliers de personnes rêveraient d’être à ma place. C’est toujours la même chose, je me lasse souvent de ce que j’ai. Je désire changer d’air pour voir ailleurs si l’herbe est plus verte sachant pertinemment que ça ne va pas être le cas. Depuis que j’ai 18 ans je n’arrête pas : marre de la vie dans le sud-est, j’avais décidé de bouger sur Paris puis lassé de notre belle capitale et de mon boulot, je pars en Australie où j’ai besoin de bouger après seulement quelques mois, sans parler de ma vie privée que je qualifierais de mouvementée… Parfois, je me dit qu’il serait temps de profiter de ce que l’on a au lieu de chercher le mouton à 5 pattes qui pond des œufs en or…

Cette introspection terminée, nous repartons sur Cairns tout de même ravis de cette journée. Après une douche bien méritée, nous passons la soirée avec un ami de Mathieu ayant fait les fermes avec lui. C’est un gentil garçon mais n’ayant pas eu tellement de chance depuis qu’il est ici. Arrivé en Australie avec sa copine, cette dernière le largue après quelques semaines pour un Italien rencontré quelques jours auparavant… Elle décide alors de partir avec son nouveau petit-ami et le van qu’il avait acheté de ses propres deniers. Du coup, il a été contraint d’en acheter un nouveau et partir seul dans les contrées Australiennes. Après cela, tout s’est à peu près bien passé mis à part le fait d’avoir crevé 2 de ses pneus en même temps. Lui aussi a terminé ses fermes et nous explique qu’il vient de se faire tatouer un bras entier pour célébrer la fin de cette expérience. Encore un qui a voulu marqué le coup et qui nous a battu Mathieu et moi. Le fait de changer de couleur de cheveux n’est rien du tout comparé à ce qu’il a fait.

Nous partons en centre-ville tous les 3 et décidons de dîner au Lagoon. Nous prenons une pizza à emporter ainsi qu’un garlic bread pour ma part. J’ai redécouvert le pain à l’ail en Australie et j’ai du mal à m’en passer maintenant bien que ce soit gras et très calorique. Ayant oublié une boisson, je décide de me rendre au Macca’s où l’ami de Mathieu et moi voyons une offre que nous ne pouvons pas refuser : pour 5$ nous avons droit à une boisson + un hamburger + des petites frites. Malgré la pizza et le garlic bread, je ne peux m’empêcher d’acheter cette promotion. Puis, direction le Lagoon où nous nous posons à une table pour déguster ce repas bien équilibré.

20160831_214052_resized_1

20160831_214049_resized_1

20160831_214055_resized

Je ne mets que quelques minutes pour ingurgiter tout ce que j’ai acheté. Pour ma défense je n’avais pas mangé de la journée ! Après ce copieux dîner, nous repartons au backpack pour nous coucher. Bizarrement je ne me sens pas très lourd malgré ce que j’ai mangé et passe une très bonne nuit, attendant impatiemment la suite de nos aventures !!!

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s