Adieu King Island & Retrouvailles sur Cairns

Hello tout le monde, je dois avouer que j’ai quelque peu déserté mon blog ce mois-ci mais vous verrez en lisant mes prochains articles que je n’ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à la rédaction de posts.

A cet instant même, je me trouve au Botanic Garden de Brisbane, sous le soleil du Queensland qui ne m’a pas quitté depuis mon retour sur Cairns, à ma grande satisfaction. Mais avant de vous parler de ma vie actuelle, je pense qu’il est important de revenir où nous nous étions quitté, il y a un mois de cela.

Samedi 27 Août, 9h du matin – Me voilà avec ma valise et mon sac à dos, attendant mon vol pour Melbourne. Et oui, j’ai terminé mes 88 jours et ai même fait un peu de zèle en ayant réalisé 103 jours de travail en usine. Ce moment de délivrance tant attendu est là et comme dans un rêve je n’arrive pas à y croire. Sue, la dame m’ayant logé à King Island a eu la gentillesse de me déposer à l’aéroport qui se situe à 15 minutes en voiture de Currie. Après avoir attendu que j’enregistre mes bagages, nous nous saluons pour la dernière fois et prenons chacun des chemins différents. Je suis un peu triste de quitter des gens qui ont été gentils et présents pour moi sur cette île mais la joie de partir prend largement le dessus.

Quelques minutes plus tard, je vois enfin mon avion sur le tarmac, prêt à m’accueillir à ailes ouvertes pour un vol d’1h jusqu’à Melbourne. Au moment du décollage et en voyant l’île de mon hublot, je commence à réaliser qu’une page, assez ennuyante (pire que la vie sexuelle, soi-disant SM, de Christian dans 50 nuances de Grey), se tourne et qu’une nouvelle s’ouvre. Par contre, cette fois-ci elle sera haute en couleur et en aventure !

20160827_094141_resized

J’arrive à l’aéroport de Melbourne que je connais par cœur alors que je ne suis resté qu’une semaine ici et attend patiemment le check-in. 3h d’attende plus tard, je fais moi-même mon enregistrement sur une borne et pars directement sous douane où m’attend un bon repas chez Macca’s !! Après ces 3 derniers mois, je mérite un Fast Food bien gras pour oublier ma détresse mentale due à King Island. A chaque bouchée, j’ai l’impression d’atteindre le Nirvana ! C’est fou comme des choses simples peuvent devenir extraordinaires lorsque l’on en est privé pendant un moment.

20160827_131036_resized

Durant mon déjeuner, je reçois un SMS de Mathieu, un ami de Paris qui a lui aussi tout laissé tomber pour partir en Australie avec un Working Holiday Visa. Nous nous étions retrouvés à Sydney avant de prendre chacun des chemins différents pour réaliser nos 88 jours. Durant ma vie à King Island, je lui avais fait part de mon intention de faire un road trip sur la East Coast et ce dernier, motivé, a voulu prendre part à l’aventure. Ayant de la place dans ma voiture, j’ai accepté volontiers ! C’est toujours agréable d’avoir un compagnon de route. Dans son message, il me demande où j’en suis et je lui réponds que j’attends mon vol pour Cairns à l’aéroport de Melbourne. Il me dit également qu’il devrait arriver environ 40 minutes après moi sur Cairns et est très impatient de commencer cette aventure.

Après 2 nouvelles heures d’attente, je peux enfin embarquer dans un autre avion qui m’amène vers ma destination finale, Cairns ! Je vais enfin retrouver mon amour de vacances, cette ville que j’apprécie tant alors que j’étais follement épris de Sydney… Sydney restera mon 1er et je pense mon seul amour mais Cairns a quelque chose de spécial. Le côté détente où rien ne presse, la chaleur du soleil qui donne l’impression d’avoir bonne mine toute l’année et la richesse des paysages et activités alentours où il est impossible de s’ennuyer.

18h20 – Nous amorçons l’atterrissage et le pilote nous annonce une bonne nouvelle : 25°C à cet instant précis alors que nous sommes en fin de journée. Adieu le froid et la pluie de King Island, vous ne me manquerez pas ! La météo de Cairns est largement plus accueillante. Elle correspond plus à mes besoins ainsi que mes origines Méditerranéennes.

A l’aéroport, j’appelle Helen, la colocataire de mes 2 amies Lise & Sophia qui ont gardé ma voiture pendant mon absence. Ces dernières, parties en Asie, ont confié Furiosa à Helen mais celle-ci, ayant déménagé à Sydney, a placé ma voiture chez une de ses amies qui doit venir me chercher à l’aéroport. Depuis plusieurs jours, cette histoire a eu bon nombre de rebondissements avant que la situation ne soit réglée : pire qu’un soap opera et ce n’est pas terminé ! Il m’est impossible de joindre son amie par téléphone et n’ayant jamais vu sa tête, je ne peux pas essayer de la repérer parmi les personnes présentes à l’aéroport. Helen m’envoie alors le numéro de téléphone du compagnon de son amie et je parviens enfin à les avoir. Ces derniers m’attendent à l’extérieur dans leur voiture.

Enfin, je les aperçois !! Nous mettons ma valise dans le coffre et ne pouvant pas rester plus longtemps nous partons sur Palm Cove, dans leur appartement. Je ne peux pas attendre Mathieu et vais devoir faire un aller/retour qui n’est pas des plus pratiques. Arrivés chez eux, j’ai à peine le temps de poser mes bagages que je dois prendre Furiosa et me rendre de nouveau à l’aéroport où Mathieu m’attend. Avant de partir, l’amie d’Helen, me propose de dormir cette nuit ici dans la chambre d’amis qui est vide. Je saute sur l’occasion et accepte bien évidemment, ça sera toujours une nuit d’hôtel économisée. Trêve de bavardage, je prends les clés de ma voiture et vais essayer de la retrouver dans les nombreux parkings de la résidence. C’est Helen qui a garé, la dernière, la voiture et elle a oublié de dire à son amie où celle-ci se situe… Après environ 15 minutes à déambuler, je retrouve enfin Furiosa. Je dois avouer que j’ai un peu d’appréhension à conduire car ça fait 3 mois que je n’ai pas été derrière un volant. J’ai peur d’avoir perdu l’habitude et les réflexes de la conduite à gauche.

1ère erreur, j’oublie d’enlever le frein à main et un son d’alerte retenti. Bon on efface tout et on recommence. Au 2ème coup, tout se passe comme sur des roulettes et après 15 minutes de conduite, j’arrive à l’aéroport sain et sauf. Je récupère Mathieu et nous partons en direction de Palm Cove. Avant d’aller à l’appartement de l’amie d’Helen, nous décidons de manger un bout sur le chemin et d’acheter aussi une bouteille de vin pour remercier nos hôtes pour le logement. En arrivant à la zone industrielle juste avant Palm Cove, nous voyons le sigle Hungry Jacks et sans aucune hésitation nous décidons de faire notre halte ici.

20160827_201558_resized

Une nouvelle fois, je commande un repas gargantuesque que j’englouti à toute vitesse. Pendant le repas, nous discutons un peu de ce qu’il nous est arrivé pendant notre expérience en usine et en ferme. Durant la conversation, je me rends compte que nous n’avons pas du tout le même ressenti sur cette expérience. Mathieu a apprécié sa vie en ferme et a eu l’occasion de rencontrer et tisser des liens avec de nombreuses personnes alors que j’ai passé 3 mois en mode solitaire avec un travail dont je me serais passé.

En regardant mon téléphone, je m’aperçois qu’il est déjà 20h30. Il est temps de rentrer à l’appartement pour ne pas arriver trop tard et peut être déranger nos hôtes. J’ai juste un petit problème, je ne me souviens plus du chemin pour repartir chez eux. De plus, il fait nuit noire et il m’est donc impossible de me repérer sur la route. Après plusieurs minutes à essayer tous les chemins possibles, nous n’avons plus le choix, nous devons appeler l’amie d’Helen afin que celle-ci nous donne l’adresse exacte de sa résidence. Il est un peu plus de 21h lorsque nous arrivons et nos nouveaux amis sont déjà dans leur chambre. Du coup, nous prenons possession de la chambre d’amis et nous nous endormons paisiblement après avoir regardé un film.

Le lendemain matin, nous retrouvons l’amie d’Helen et son compagnon dans la cuisine. Après les avoir remercié de l’accueil et discuter un peu de la suite des événements, nous partons avec Furiosa au centre-ville de Palm Cove. Je connais bien la ville mais Mathieu n’y a jamais mis les pieds. Je trouve important qu’il voit un peu à quoi ressemble cette mignonne petite station balnéaire. Nous décidons de marcher plusieurs heures sur la plage.

20160828_114824_resized

20160828_121854_resized

20160828_105056_resized

Par la même occasion, nous commençons à organiser notre road trip : quelles sont les endroits primordiaux à voir, le budget à allouer, les activités à faire… Etant déjà passé par une agence de voyage pour backpackers, je propose à Mathieu de nous y rendre dès que nous serons sur Cairns. Cela nous donnera une estimation du budget à prévoir pour visiter les indispensables de la East Coast. Nous finissons cette matinée ensoleillée par un bon petit brunch sur la rue principale de Palm Cove, avant de prendre la route pour Cairns, 1ère étape de notre Road Trip !

20160828_102302_resized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s