Milla Milla Falls

Un nouveau week-end commence et qui dit week-end dit forcément excursion ! Contrairement aux jours précédents, le temps est cette fois-ci assez maussade. Soleil, nuage et pluie se succèdent au-dessus de nos têtes, ce qui complique nos plans. Nous voudrions visiter une nouvelle cascade mais sous la pluie, ça le fait moyen. Nous vérifions la météo prévue pour cette journée mais cela ne nous avance pas trop. Les prévisions sont très incertaines : 50% de chance d’avoir un beau temps & 50% de chance d’avoir de la pluie… Que faire ?

Nous prenons le risque et décidons de partir en balade à Milla Milla Falls qui, selon les avis d’Internautes sur Google, est l’une des plus belles cascades du Queensland. Du coup, en fin de matinée c’est le branle-bas de combat ! Chacun prépare son repas et ses affaires pour pouvoir partir aux alentours de 12h30. J’ai à peine le temps de me doucher, faire ma petite salade et organiser mon sac à dos qu’il est temps de partir. Heureusement pour moi, nous prenons ma voiture et je peux donc me permettre d’être en retard. Je n’ai pas l’angoisse que les gens s’impatientent et partent sans moi à Milla Milla Falls.

Le groupe étant plus important que d’habitude, nous partons à plusieurs voitures. Bien entendu, la plupart des habitués sont là : Nina, Adrien & Guillaume auxquels s’ajoutent Lise, Quentin (un Français rencontré au camping) ainsi que d’autres Français & Italiens. Depuis que je voyage en Australie, ce n’est pas dans mes habitudes de rester uniquement avec des gens de mon pays mais dans le camping où j’habite, 75% des habitants sont Français et 20% Italiens. Les 5% restants sont principalement constitués d’Asiatiques dont la plupart n’alignent pas 3 mots d’Anglais et n’ont qu’un seul sujet de conversation, le travail. Lorsqu’ils te parlent, ils te posent souvent les mêmes questions :

  • Où travailles-tu ?
  • Dans la ferme où tu es, cherchent-ils d’autres employés et si oui peux-tu m’aider à y rentrer ?
  • Si non, connais-tu des gens qui peuvent m’aider ?

Cela ne donne pas très envie de passer une journée avec eux… Par conséquent, notre convoi est plutôt Franco-Italien.

Sur le trajet, le ciel s’assombrit et devient menaçant. A environ 5km des cascades, nous avons droit à une belle averse qui heureusement s’arrête au moment où nous nous garons dans le parking de Milla Milla Falls. Le soleil a décidé de faire son come-back juste à temps !

Après avoir descendu des escaliers, nous pouvons contempler cette immense cascade qui ressemble à une photo de carte postale. Je n’ai vu ce genre de paysage qu’à la télévision ou dans des magazines et là j’ai la chance de le voir de mes propres yeux. C’est juste incroyable ! Une immense chute d’eau qui termine son chemin dans un bassin naturel, le tout entouré par une flore verdoyante. C’est alors qu’une idée vraiment stupide me vient à l’esprit. Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment précis, j’aurais aimé avoir sur moi un gel Tahiti Douche et de me laver en-dessous de la cascade. Pour faire rigoler les autres, je leur fais part de mon envie du moment et le pire c’est que… d’autres ont eu la même idée que moi mais n’ont pas osé la partager avec le reste du groupe.

20160409_135545_resized

20160409_163112_resized

Assis sur l’herbe, nous contemplons la chute d’eau et prenons des photos pour garder ce souvenir en mémoire. Certains ne peuvent s’empêcher de partir dans l’eau tandis que d’autres préfèrent rester assis sur leur serviette. Il faut dire que l’air est assez frais après l’orage qu’il y a eu et le soleil a décidé de jouer à cache-cache, ce qui n’envisage rien de bon pour les heures à venir.

Pour ma part, mon ventre criant famine, je décide de sortir ma salade et de déjeuner sur l’herbe tout en discutant avec mes amis.

20160409_144136_resized

Quelques minutes plus tard, je suis dérangé par une sorte de dindon qui se rapproche de ma serviette. Il vient vers moi non pas parce qu’il a envie de me tenir compagnie mais plus pour mon déjeuner. Forcément, je lui donne quelques feuilles de salades qu’il a l’air d’apprécier même s’il a préféré manger un bout d’œuf dur qui était tombé par terre.

20160409_140542_resized

Après cette petite interruption, nous reprenons tranquillement notre conversation dans cet endroit paradisiaque mais assez réputé compte tenu du monde qui s’y trouve. A la différence des autres cascades où l’on pouvait toujours trouver une place tranquille où se poser, Milla Milla Falls est trop peuplé pour un si petit endroit. Mise à part cela, tout se passe bien dans le meilleur des mondes jusqu’à sentir des gouttes d’eau sur ma tête. Malheureusement, la pluie est revenue avec un ciel complètement gris sans aucune possibilité pour le soleil de nous faire parvenir ses rayons et sa chaleur…

Il est donc temps de ranger toutes ses affaires, mettre les détritus dans une poubelle et repartir au camping pour se préparer à une nouvelle semaine de travail à l’usine. C’est assez dur de revenir à la réalité après avoir passé une journée comme ça…

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s