Les plages de Sydney

Je sais que j’ai déjà fait des articles sur Manly Beach, Shark Bay et que j’ai parlé de Bondi Beach dans mon premier post à Sydney mais ces dernières semaines, je suis resté un bon bout de temps à la plage. L’objectif de ce blog étant d’expliquer mon quotidien, je me vois donc obliger encore une fois de vous parler de mes bains de soleil !!

En ce moment il ne fait pas très chaud sur Sydney mais si vous aviez pu être là les 15 jours précédents, vous vous seriez cru en plein été. 31°C à l’ombre, pas un brin d’air, le temps était adéquate pour aller sur la plage. D’autant plus qu’avec cette chaleur, tu n’as pas forcément envie de visiter la ville avec le monde, la transpiration…

Tout d’abord, Bondi Beach : un après-midi en semaine, je pars avec un petit groupe d’amis du Blue Parrot sur la fameuse plage de Bondi réputée pour être un des spots de surf les plus importants de Sydney. Pour s’y rendre, il suffit de prendre le train et un bus qui nous amène directement sur la plage. En tout, du centre-ville à Bondi, vous en avez pour 30 minutes. La plage n’est pas très grande mais sur le sable il n’y a pas énormément de monde. Cependant je n’ose pas imaginer ce que c’est le samedi ou le dimanche en plein été…

Par contre, dans l’eau, c’est une autre histoire ! Entre les surfs, les stand up paddles, les body boards et les nageurs, il y a foule. On se croirait en plein chassé croisé sur l’autoroute du soleil (A6 & A7) l’été. C’est la guerre pour prendre une vague et je suis étonné que les gens soient si calmes. Personne ne râle si quelqu’un est sur son passage empêchant le surfeur de prendre sa vague. De petits carambolages ont eu lieu mais aucune bagarre ou geste déplacé ne se produisent. Les gens restent civilisés, ce qui n’est pas forcément le cas en France où j’ai pu assister à des conflits dans l’eau, les personnes se disputant pour savoir qui avaient la priorité et qui ne l’avait pas, pour une vague…

Après avoir observé les gens à l’eau, il est temps d’y aller à notre tour. Je n’ai pas forcément envie mais certaines personnes me tirent par la main pour m’obliger à les suivre. Marcella est déjà dans la flotte et peu de temps après me voilà aussi dans l’eau avec Florian & Louise une Suédoise. Ce que je redoutais arrive, l’eau est toujours froide ! Pour les autres, la température est parfaite mais je leur rappelle que nous n’avons pas la même conception du froid (il y a tout de même un gap entre d’un côté, une Néerlandaise, une Suédoise, un Allemand et de l’autre un Sudiste Français). Je ne reste pas longtemps avec eux et je rejoins à toute vitesse ma serviette.

Le soleil commence à se coucher et malheureusement quand il n’y a plus de soleil, il commence à faire froid… Je décide donc de me changer mais rien n’y fait je tremble toujours. Yannick, un Belge Flamand me prête son anorak orange fluo. Au départ, j’hésite à le mettre compte tenu de la couleur que je n’aime pas trop mais la raison l’emporte sur le style, je me décide à l’enfiler et la chaleur corporelle de mon corps revient à la normale.

N’ayant pas mangé à midi, je commence à avoir un petit creux et en fait part à mes amis dont certains partagent mon avis. Ben, un anglais qui passe son temps à la salle de sport, nous explique qu’aujourd’hui, un restaurant fait une promotion : pour l’achat d’une barquette de pâtes/salade, la 2nde est gratuite. Il n’en faut pas plus pour nous décider à y aller !!! A peine 5 minutes à pieds pour nous y rendre et en moins d’1/4 d’heure nous sommes de retour sur la plage avec chacun 2 barquettes à la main. Nous décidons de profiter du spectacle sous nos yeux et de manger nos pâtes sur la plage jusqu’au coucher du soleil.

20150928_163441

20150928_160116

20150928_165357

Manly Beach : le lendemain, Lieke, une Néerlandaise (encore) et Florian me proposent de partir avec eux à Manly Beach pour la journée. Je n’hésite pas une seule seconde et décide de me joindre à eux. Avant de partir à l’aventure, nous décidons de nous rendre au supermarché pour prendre à manger et à boire. Pour ma part, ce sera une salade, de l’eau gazeuse et… des Tim Tam à la noix de coco. Pour ceux qui ne connaissent pas, les Tim Tam sont de célèbres biscuits Australien au chocolat, proposant différents parfums (fruits rouges, beurre de cacahuète, tout chocolat…).

Après une traversée en ferry sans encombre malgré le grand nombre de gens sur le bateau, nous arrivons de l’autre côté de Sydney. Il fait encore plus chaud qu’hier et à peine arrivés sur la plage, nous partons dans l’eau qui ne s’est toujours pas réchauffée depuis la veille… Le temps de… ne rien faire, mon ventre décide de me donner l’heure, il est déjà 12h30 ! Je commence par ma salade est là… grande déception, je la trouve immonde. Je déteste gaspiller mais sincèrement, je ne pouvais pas la finir sous peine de tout vomir dans l’eau. Je me rabats donc sur les Tim Tam qui sont délicieux même si la chaleur les a fait un peu fondre.

En attendant le ferry et durant le trajet, on s’occupe comme on peut…

20151003_123706

20151003_123710

20151003_130532

20151003_130449

Sur la plage avec mes amis et… mes Tim Tam

20151003_140552

20151003_140612

20151003_140544

20151003_140936

Après le déjeuner, nous observons en face de nous les surfers (qui ont beaucoup plus de place ici qu’à Bondi) et derrière nous une compétition d’amateurs de Beach Volley. Ce n’est pas une légende, les Australiens sont très sportifs ! Puis la journée se termine et il est déjà temps de reprendre le ferry pour rentrer chez nous de l’autre côté de Sydney. Pendant le trajet, nous assistons au coucher du soleil derrière l’opéra et The Harbour bridge et j’en profite pour prendre une photo afin de garder toujours en mémoire cet instant inoubliable.

En attendant le ferry, je me suis pris une petite douceur et ai rencontré un nouvel ami

20151004_180712

20151004_181701

Au retour de Manly sur le ferry

20151003_170952

20151003_171013

20151004_185845

20151004_185902

Coogee Beach : le 3ème jour, le soleil est toujours présent et donc vous l’aurez compris, direction la plage. Cependant, cette fois-ci, nous allons à Coogee entre Français et avec Fabiolà une Italienne, ce qui nous oblige à parler anglais quand même. Coogee se situe au sud de Sydney après Bondi Beach et il nous faut bien 3/4 d’heure pour nous y rendre.

Nous voilà prêts pour Coogee

received_913001515436305

En descendant du bus, nous surplombons la plage qui est… blindée de monde ! Les gens se marchent dessus et je suis en train de regarder un endroit où l’on pourrait se poser « tranquillement ». Malheureusement, une des Françaises de notre groupe est agoraphobe et donc elle commence à paniquer. Il faut alors trouver une solution B et nous décidons de marcher plus au nord pour trouver un endroit plus agréable. Environ 20 minutes de marche plus tard, nous tombons sur une petite crique où il y a moins de monde, dû au fait qu’il n’y ait pas de plage mais uniquement des rochers. Nous descendons nous installer mais ce n’est pas très confortable et nous sommes un peu déçus d’avoir laissé Coogee pour venir ici. Fabiolà, en bonne Italienne qu’elle est, commence à râler et souhaite retourner à Coogee, même si elle doit y aller seule. J’explique aux autres que nous préférons retourner à la plage précédente et que ceux qui veulent venir avec nous sont les bienvenus.

Du coup nous voilà scindés en 2 groupes :

  • Ceux qui repartent sur Coogee
  • Ceux qui restent sur la crique

Après 20 minutes de marche en sens inverse, nous pouvons enfin poser nos serviettes sur la plage. Mais nous avons eu tellement chauds que nous partons piquer une tête dans l’eau froide de Coogee qui comparée aux autres jours et beaucoup plus agréable (peut être dû au fait d’avoir marché pendant 40 minutes et d’avoir transpirer abondamment…).

Nous discutons un peu sur la plage et je ne sais comment mais je m’endors sans m’en rendre compte. A mon réveil, le soleil entame sa descente et je pense qu’il est l’heure pour nous de partir. D’autant plus qu’un groupe de kékés s’est mis juste à côté de nous pour jouer au football, ce qui est assez désagréable.

20151005_141344

received_913484238721366

Après ces jours pré-estivaux, le temps a commencé à décliner. Fini les jours farniente sur la plage pour le moment, d’autant plus que j’ai un job désormais qui me prend pas mal de temps dans la semaine.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. vivalaViv dit :

    Oh yes, Tim Tam – welcome to Australia! 😀

    Vivienne X

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s